L'homme qui attendait

Publié le par Muse

L'année précédante a été une année assez difficile, encore des épreuves à passer, à surmonter.

Au printemps 2012 dans ma nouvelle maison, je ressentais la présence d'un homme dans la pièce principal,  Lila mon amie médium, l'avait ressenti par webcam, mais jamais on est allée plus loin dans le contact.

Il était là, à m'observer passant d'une piéce à une autre, le soir je le ressentais à coté de mon lit, d'ailleurs j'ai pu ressentir pendant un temps une présence allongée dans mon lit sur ma droite, je vous assure que je ne suis pas une illuminée, une nuit je l'ai même ressenti se blottir contre moi, j'ai eu à ce moment une montée d'angoisse car je ne savais pas qui ou quoi était vraiment présent.... assez flippant!

Un soir, je me suis enfin décidée à entreprendre ou du moins essayer un contact, je le ressentais à coté de moi près de mon lit, son énergie était très froide et me faisait frissonner mais cette présence ne m'angoissait pas. Je fermais les yeux, me mettant en forme de méditation, là sans être vaiment convaincu d'avoir une réponse, je lui dis télépathiquement : 

"Bonjour, je sais que vous êtes près de moi, qui êtes-vous?

présentez-vous? 

que me voulez vous?"

 

Là rapidement j'entends dans ma tête :

"Je cherche ma femme, où est elle?" 

 

Là, je me dis :   "ou j'ai une superbe imagination ou alors je suis folle".

 

J'ai à peine fini de poser la question que la réponse était là.

J'en reste là! car sincèrement je ne croyais pas du tout que ses réponses étaient extérieur à moi.

 

Les mois passent, cette présence était presque quotidienne mais me dérangeait nullement.

Quand un soir d'hiver 2012, j'ai eu une forte envie de prendre un papier et un crayon, je m'allume une bougie blanche que je place sur la table en faisant mes petits rituels de protection,  j'allume également 3 autres bougies de couleurs violets,

pourquoi?

allez savoir pourquoi je ne sais pas!

J'étais dans la lumière de la pièce éclairer par les bougies, je m'assois, je prends en main un papier et un crayon et je ferme les yeux!

Je n'avais pas envie de faire de l'écriture automatique, mais j'avais envie d'écrire tout ce qui me traversait à l'esprit que ce soit mot ou images. L'inspiration me parlait plus.

En gardant les yeux fermés, je commence à ressentir une sensation désagréable, mon coeur s'emballe, je l'entend taper dans ma poitrine, ma respiration va de plus en plus vite, je me sens essouflée, je ressens ma gorge se serré, j'ai du mal à respirer, j'étouffe de plus en plus!

Toujours très concentrer, je commence à comprendre que ce que je ressens ne m'appartient pas,  je dis télépathiquement

"peux tu arrêter, j'ai compris"

et là soudainement tout s'arrête. 

Je comprends qu'on me faisait ressentir son départ.

Etouffement?

Etranglement?

Je reprends une respiration presque normal, j'arrive mieux à respirer mais je me sens angoisser, cela ne vient toujours pas de moi.

Je continue et je laisse mes pensées s'exprimer.

Dans ma tête des mots se forment, je vois le chiffre "2" apparaître puis : 

- enfant, 2 enfants

- fils et fille

- patrick

- Maximilien

- 1850

- maison

- campagne

etc..... et bien d'autres petits détails.

 

Gardant les yeux fermés, je les écris.

Je décide d'arrêter.

Je me pose un tas de question.

Mais qui est il?

dois-je vraiment croire à tout ses écrits?

 

Je réfléchis à ce qui se vient de se passer.

Une part de moi, le sait, mais mes doutes me pertubent un peu.

Le lendemain, je me mets en relation avec mon amie Lila, je lui explique ce qu'il venait de se passer dans la nuit précédente,  sans lui donner mes résultats, je lui demande si toute fois il était possible qu'elle se connecte à cet entité, qu'elle me dise ce qu'elle en pense.

Elle accepte et ce retour ne se fit pas des plus surprenantes.

Elle me raconte, qu'il y a bien un homme dans cette maison, brun d'une autre époque, sa tenue vestimentaire, elle hésite entre un instituteur ou une percepteur, il est là avec son fils 9/10 ans et sa petite fille 6/7 ans, il lui dit qu'il y a eu un incendie, la maison est en feux, il meurt dans ses souffrances en pleine suffocation, il a des blessures, brûler au visage, son fils est près de lui, ne le quitte pas comme si il le protegeait.

Lila ressent le mois de Septembre, est ce le mois du drame?

Il cherche sa femme et il ne voit pas sa fille, pourtant sa fille est bien présente.

Je n'ai pas ressenti ce petit garçon, ni cette petite fille, bizarre???

mais je me rappelle de la conversation avec mes deux filles, Oxia avait vu un petit garçon assis sur son bureau avec une gavroche et un pantacourt une nuit, il la regardait dormir.

Puis Je me rappelle également que Mel quelques mois auparavant, elle avait entendu une petite fille un matin qui l'appellait par son prénom

"Mel, Mel pourquoi tu ne m'entends pas?"

Mel avait préféré ignorer cette voix à l'époque car cela lui faisait peur.

Elle en avait perdu connaissance avec trou de mémoire sur ce qui s'est passé les 2h qui ont suivi.

Je l'avais retrouvé dans son lit, habillé, coiffer et maquiller (prête pour partir à l'école).

J'ai eu beaucoup de mal à la reveiller, quand elle a ouvert les yeux son regard était vide.

Flippant!!!!

Lila me dit qu'il faut les aider à trouver la lumière, que je dois me mettre au boulot et ne plus me reposer sur mes lauriers.

Elle a pas tort (sourire)

Je décide t'intervenir le lendemain soir.

 

à suivre...

 

Olivercowdery-sm

Publié dans Expériences vécues

Commenter cet article