Le suicide ... pour ceux qui reste!

Publié le par Muse

Après plusieurs courriers, je vais vous parler cette fois de ce que j'appelle les départs volontaires, communément nommés "suicides " .

 

La première chose , c'est que nous baignons, et avons été élevés , pour la plupart d'entre nous, occidentaux, dans une culture Judéo - Chrétienne, qui répète à qui veut l'entendre ( et même a ceux qui ne veulent pas ! ) que les personnes qui se suicident vont directement en enfer - ( et ce, sans passer par la case départ .....)

 

Je crois, pour ma part, que la peur est le seul moyen trouvé par les Religions pour que les Hommes n'aient pas recours à cela ....

Ce n'est, en effet, pas une solution en soit, car finalement, la personne qui choisi ce départ, à un moment qui n'est pas écrit pour elle, fuit, car cela reste une fuite, une situation qu'elle pense ne pas être en mesure d'affronter, d'assumer.

Seulement voilà, en fait, si, de l'autre côté, on doit quand même comprendre, et assumer, affronter .... c'est finalement, ça, qu'on considère, totalement injustement comme un enfer, c'est une sorte de purgatoire personnel, mais qui n'a rien de comparable à ce qu'on veut bien nous faire croire, Point de flammes, de démons, ou de jugements.

 

Notre seul juge, de l'autre coté,c'est nous même !

 

Lors d'un départ volontaire, l'âme va être confrontée à ses propres démons et non aux démons des religions.

Elle va devoir faire un examen de conscience, affronter ce qu'elle n'avait plus la force d'affronter ici bas.

Après une période de belle au bois dormant, il y a le réveil, la prise de conscience de son état et le choc la plupart du temps, elles peuvent être perdu mais elles peuvent également être prise en charge rapidement par des êtres plus élévés, tout dépend du lacher prise de la vie terrestre. Parfois ça peut prendre du temps. C'est cas par cas.

Cela, elle ne le fera pas seule, elle sera guidée, accompagnée de guides, de proches l'ayant précédée de l'autre coté ..... Ça sera son travail, son évolution.

Détachée des contingences terrestres, l'âme sera bien plus à même d’Être en lien direct avec son essence propre, et donc , d'atteindre la compréhension.

Ceux qui ont choisi leur départ se trouvent a percevoir de manière bien moins filtrée, et donc plus peuvent ressentir les souffrances que leur acte à engendré dans leur entourage.

Ainsi, le filtre n'est pas le même, et l'âme doit bien prendre conscience que son geste à des conséquences réelles.

Pour ceux qui restent, le suicide est un acte d'une grande violence, provoquant non seulement de la peine, de la souffrance, mais aussi une grande culpabilité.

Oui, le suiicide peut briser des vies, mais seulement parce qu'on ne comprend pas le geste et on a tendance, soit a culpabiliser ou a chercher un coupable et souvent , de la colère.

Il n'est pas évident, de SE pardonner :

 

Pourquoi n'ai je rien vu?

Pouvais-je l'en empêcher?

Ai je raté des signes?

 

 

A cela je vous réponds, une tentative de suicide, c'est un appel à l'aide.

Un suicide, c'est un acte volontaire, déterminé, contre lequel personne ne peut rien.

 

Et il n'est pas évident , non plus, de LEURS pardonner :

 

Pourquoi m'as tu laissé?

Pourquoi m'as tu fais subir cela?

 

Dans le travail de son Âme, une personne ayant fait ce choix a grand besoin du pardon, pas un pardon de façade, mais un vrai pardon du cœur. 

 

La compréhension que sa vie lui appartenait et qu'il avait la liberté d'en disposer comme bon lui semble , aussi difficile cela soit il! ....

 

Je vous assure que la plupart du temps ses âmes qui sont en communication avec les médiums  ne rapport pas :

 - " en fait je ne voulais pas"

 - " c'est terrible, je suis en grande souffrance, et en enfer à cause de mon geste"

 

Mais plus souvent  :

- "je suis désolé des souffrances que j'ai causé"

- " il/ elle n'aurait rien pu faire pour m'en empêcher".

 

Le pardon est indispensable ..... Il faut bien comprendre qu'une fois ce travail accompli, l'âme évolue, dans la paix, dans la lumière et la sérénité , comme tout le monde !

L'âme sait bien qu'elle devra travailler sur ces choses, et cela lui semble normal !

Parfois il y aura des conséquences et tout dépend de cet "examen de conscience"

De plus, la notion de temps n'étant pas du tout la même de l'autre côté , cet "examen de conscience " semble passer à la vitesse de l'éclair à l'esprit ainsi passé de l'autre coté du pont !

Même si cela peut prendre des mois, voir des années de notre temps terrestre, pour l'âme, ce n'est qu'une poignée de minutes .....

Alors pour ceux qui ont un proche qui a fait , un jour, ce choix, offrez lui votre pardon, votre compassion, votre amour et de la lumière.

3203602381_1_2_jHgN7jER.png

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article