Témoignage de Juliette

Publié le par Muse

J'ai beaucoup apprécié votre article sur votre premier message reçu et cette image de la bouteille perdue au plein milieu de l'océan.

C'est un peu par hasard que je me retrouve sur ce site, et un peu par hasard également que je vous contacte.

Je voulais vous faire part de mon témoignage, étant de nature également cartésienne j'ai pas mal de mal à évaluer ce qui à pu m'arriver au cours de ces dernières années.

Ma dernière "expérience" remonte à Juillet dernier, je pars en vacances en famille dans le Sud de la France dans une maison louée, au moment de choisir les chambres je me dirige tout naturellement vers une pièce isolée qui me semblait étrangement attirante.

J'appris par la suite que dans cette chambre était mort le propriétaire quelques années plus tôt.

Curieuse et n'ayant pas eu d'expériences depuis quelques temps je me décide à rester dans cette chambre bien qu'un peu effrayée à l'idée de passer une semaine dans cette pièce.

J'ai pris l'habitude de dormir avec des boules quies, même seule, il m'est sinon très difficile de réussir à m'endormir.

Les premières nuits je n'avais pas eu le temps de m'en procurer, je sentais une présence mais priait pour qu'elle ne se manifeste pas.

La première nuit j'eu un peu de mal à m'endormir, mais je finis par accepter cette présence en espérant qu'elle aussi acceptait la mienne.

Je n'arrive plus vraiment à situer à quel moment de la nuit cela a pu se passer ou si j'étais endormi, mais je me souviens une nuit avoir entendu un ronflement sur le fauteuil positionné près de mon lit, je me suis entendu dire "je sais que tu es là" et me retourner pour m'endormir.

Une autre nuit je me suis sentie attiré du côté du fauteuil comme si on me retournait dans mon sommeil et je me suis entendue dire "nice to meet you *prénom du défunt*", mais ce n'était pas ma voix, je me suis sentie aspirée de l'autre côté du lit et je me suis brusquement réveillée.

Par la suite je me suis procurée des boules quies et n'ai plus eu de problèmes.

Avant que je ne prenne l'habitude de dormir avec des boules Quies, il m'arrivait souvent de faire des paralysies du sommeil, cette sensation de présence malveillante, des bruits, une augmentation de tension et paf, pendant quelques secondes il m'était impossible de bouger.

Le fait que depuis que je porte des boules Quies je n'ai plus de problèmes me conforte dans l'idée que je me suis construit tout ce que j'ai pu ressentir, ou vivre ses dernières années, et en même temps je garde cette sensation que quelques chose me suit ou veut me dire quelques chose, je ne sais pas vraiment.

 

jamesensor.jpg

Commenter cet article

plume 11/02/2014 19:59


Je lis que cela
faisait longtemps que vous n'avez  pas eu d'expérience que c'est pour ça que vous allez dans cette chambre seule et que
vous allez être effrayée, pouvez préciser ? Ensuite vous avez sut  bien plus tard que le proprio
était dans cette
chambre, il
vous salut en langue  étrangère savez-vous pourquoi ? Pour ce qui est des boules Quiès je suis étonnée
par cette originalité sachant que ce n'est pas ce qui freine une entité pour se faire entendre.

Muse 11/02/2014 20:02



Merci plume, l'histoire des boules Quies me posaient aussi problème, je vous remercie d'avoir relevé plusieurs faits qui me posait problème, peut être que Juliette nous répondera :)