Vision de couleurs dans la médiumnité

Publié le par muse

 

8877364-illustration-de-la-couleur-des-pinceaux-et-une-pale.jpg

Il est courant de voir des couleurs lorsque l’on débute dans le domaine de la médiumnité que ce soit sous forme de flash ou d’image, c’est une forme d’expression.

On attribue aux couleurs une valeur émotionnelle et affective différente pour chacune d’elles. Chaque esprit a dans ce domaine des préférences personnelles, cependant on constate que, pour chacune d’elles, il y a une symbolique qui prédomine.

 

Voici les plus courantes qu'il a été constater, la liste est volontairement limitée.

 

Le blanc : Le blanc est la couleur de la perfection à atteindre, celle de la pureté et de la lumière parfaite. Toutes les couleurs réunies produisent le blanc et c’est bien par le perfectionnement à travers les diverses épreuves de la vie terrestre ou des différentes vies que nous atteindrons cet absolu.

 

Le jaune : Le jaune est associé à la lumière, celle qu’apporte, par exemple, le guide spirituel à son protégé pour le guider sur son chemin de ténèbres. C’est aussi un symbole d’éternité et de connaissance, une connaissance qui se veut générale, tant sur le plan intellectuelle que spirituelle, mais c’est également une couleur gaie et douce, elle se veut espérance.

 

Le bleu : Il est la couleur du divin et de la vérité. Il incite à une réflexion sur le plan spirituel, il demande à l’homme de s’élever au-dessus des contingences matérielles. Il appelle à la sagesse et à la modération. Il se présente aussi comme un signe de pureté et de fidélité.

 

Le vert : Il représente la couleur du règne végétal, celui du printemps renaissant, de la vie, il évoque ainsi le renouveau. C’est l’espoir qui arrive après une épreuve difficile. Il est signe aussi de longévité et d’immortalité.

 

Le rouge : C’est la couleur de la vie, de l’amour, de la chaleur et des passions parfois excessives qu’il faut modérer. Il peut alors représenter le stress, le déséquilibre que l’on apporte dans sa vie par des excès de tout ordre. Il est aussi la couleur de la terre aride, sèche, sans eau par manque de spiritualité. Il est parfois synonyme du pouvoir ou de provocation pour attirer l’attention.

 

Le rose : Il donne à penser un certain goût pour des choses superficielles et insignifiantes pour notre évolution. Il dénote une tendance pour une curiosité sans intérêt. Signe de futilité, il est l’image d’un manque de spiritualité.

 

Le marron : Il représente le monde matériel, les objets sont souvent en marron. L’homme a besoin d’élever ses pensées, de se spiritualiser, d’être moins attaché à la matière.

 

Le gris : Il évoque la tristesse et parfois la mort. Il évoque le trouble, la difficulté pour l’homme à distinguer le vrai du faux. Ses pensées sont embrouillées par manque de discernement, d’objectivité et parfois la prière aide à traverser cette épreuve.

 

Le noir : Il apparaît pour exprimer l’obscurité, l’incompréhension, la mort. Il est signe d’affliction dénué de tout espoir, l’homme a besoin alors de la prière et surtout de dialogues pour le soutenir et le diriger vers l’espoir. Il est souvent employé pour représenter une obsession par des esprits perturbateurs.

Publié dans Médiumnité

Commenter cet article